L’Enfant de la délivrance de Cyndie Soue

Publié le Mis à jour le

L’Enfant de la délivrance

De Cyndie Soue

Aux éditions Sharon Kena

Paru le 19/07/2011

Prix : 14,97€ / format numérique : 6,50€

b

De quoi ça parle :

C’est en fouillant un jour dans les affaires de son père adoptif que Juliette découvre son métier : il est tueur professionnel. Un choix évident lui vient alors à l’esprit, celui de faire le même travail. Mais lors de ses nombreuses missions, cette jeune fille va découvrir que certaines histoires qui paraissent invraisemblables ne sont pas que des légendes. Entre des vampires et des loups-garous, Juliette va vite comprendre qu’il n’y a pas que des humains sur terre, surtout lorsqu’elle rencontre le tout premier vampire, un homme peut-être prétentieux, mais d’une beauté à couper le souffle.

b

Ce que j’en ai pensé :

J’ai lu ce roman dans le cadre du petit concours « Cherche coup de coeur 2012« . Il faisait partie de ma sélection, non seulement à cause du résumé mais également à cause de la couverture que je trouve magnifique. Je l’ai lu hier et sans vous mentir, je ressors un peu déçue de ma lecture.

Cela ne me fait pas particulièrement plaisir de faire une critique négative car je sais qu’il y a beaucoup de travail derrière ce roman, non seulement de la part de l’auteur mais également de l’éditeur. Malheureusement, cela fait partie du jeu et j’espère très sincèrement que l’auteur ne m’en voudra pas.

b

Dans ce roman, on suit les aventures de Juliette qui découvre que son père est un tueur professionnel et qui décide également d’en devenir un. Mais elle va également découvrir des choses à propose de son passé et évidemment, les vampires et autres créatures vont s’inviter au rendez-vous.

La deuxième partie est consacrée à l’histoire de Charlène. Je n’en dirai pas davantage pour ne pas vous révéler de point important de l’histoire.

b

J’ai trouvé l’histoire en elle-même très intéressante et j’étais tout de même curieuse de voir ce qu’il allait arriver à Juliette, puis à Charlène.

Seulement, j’ai trouvé que les scènes d’action étaient beaucoup trop rapide. En effet, Juliette part souvent en « mission » et celle-ci ne sont racontées que très brièvement, à savoir en 2-3 lignes en général. Seule une mission occupe une place un peu plus importante dans le récit puisqu’elle dure sur 3 pages. J’ai trouvé cela dommage car je trouve qu’elles auraient méritées des descriptions supplémentaires, afin qu’on puisse plus saisir le danger que cours notre héroïne.

De plus, j’ai également trouvé le sexe beaucoup trop présent dans ce roman. Cela ne me dérange pas en règle générale (j’ai bien aimé « La Confrérie de la Dague noire » de J.R. Ward) mais je trouve que mettre une scène de sexe, ou une allusion de l’héroïne a ses besoins/manques en matière de sexe, toutes les deux pages est quand même un peu « abusé ».

Cependant, j’ai de loin préféré la seconde partie du roman où les scènes de sexe se font moins présentes mais plus détaillées et plus poétiques.

b

Au niveau des personnages, je n’ai pas du tout accroché avec Juliette. Je la trouve trop froide et insensible. De plus son coté un peu « nymphomane » m’a gênée. J’ai également trouvé son évolution beaucoup trop rapide. En effet, en l’espace de quelques pages, elle passe du stade de totalement froide, distante et inaccessible à celui de totalement amoureuse. Je n’ai pas trouvé cela très crédible.

Par contre, j’ai davantage apprécié Charlène car on ressent ses faiblesses, mais également son humanité. Elle se pose des tonnes de questions, est un peu complexée et à ses propres problèmes. J’ai d’ailleurs trouvé Charlène beaucoup plus intéressante à cause de ses différentes capacités.

b

Je pense très sincèrement que l’auteur aurait du scinder son roman et en faire un diptyque. En effet, en concentrant chaque roman sur un personnage, elle aurait pu développer davantage l’histoire, les personnages et l’action.  Je pense que Juliette aurait également été plus touchante si son évolution s’était faite tout au long du roman. Car au final, avec ce roman, tout va trop vite et on n’a pas le temps d’apprécier les idées de l’auteur.

Car je dois dire que j’ai beaucoup aimé l’idée de base et en fouillant davantage, ce roman aurait pu être une superbe série.

b

Cela ne me plaît pas beaucoup de devoir dire du négatif d’un roman mais c’est mon ressenti et j’espère maintenant que l’auteur comprendra que ce n’est pas contre elle ni son récit, car, encore une fois, j’ai bien aimé ses idées et j’éprouvais quand même une certaine curiosité vis-à-vis de la suite.

Mais je suis totalement d’accord avec ce que Marmotte a écrit dans son article :  » […] j’espère qu’elle aura l’occasion d’être publiée chez un éditeur qui saura davantage mettre en valeur son travail. ». Je ne suis pas du genre à pinailler sur les fautes mais il y en avait quand même beaucoup et je suis sûre qu’avec un autre éditeur, le roman de l’auteur aurait été mis davantage en valeur.

Le seul point positif que je trouve au niveau de l’édition actuelle est la couverture réalisée par Fleurine. Je la trouve vraiment magnifique (comme la plupart de ses travaux d’ailleurs ^^).

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’Enfant de la délivrance de Cyndie Soue »

    thechouille a dit:
    19 mai 2012 à 18 h 43 min

    je vois que l’on a le même ressenti sur cette lecture …
    c’est vrai que la couverture est vraiment magnifique !

    […] L’Enfant de la délivrance de Cyndie Soue (Roman, 286p.) – 18/05/2012 […]

    Lanyla a dit:
    23 mai 2012 à 10 h 08 min

    Ah ben le voilà ton avis ! Uhm ça à l’air intéressant avec le développement que tu proposes. Mais sinon non merci ! Je savais pas que c’était Fleurine qui avait fait la couv ! Elle est vraiment chouette c’est vrai =)

      bubblegirl67 a répondu:
      23 mai 2012 à 13 h 11 min

      Je trouve cela vraiment dommage quand même…
      Mais je doute qu’elle change d’éditeur et/ou qu’elle revoit son roman =/

        Cyndie a dit:
        11 août 2013 à 18 h 43 min

        Bonjour,

        Je viens de voir vos messages et en fait, il y a eu une nouvelle édition avec une nouvelle correction au début de cette année.
        Voilà, merci pour vos avis et très bon été,
        Cyndie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s