Chroniques de la Mort Blanche T2 : Noir saphir de Nicolas Cluzeau

Publié le Mis à jour le

Chroniques de la Mort Blanche T2 : Noir saphir

De Nicolas Cluzeau

Aux éditions L’Archipel (Galapagos)

Paru le 02.05.2012

Prix : 15,95€

b

De quoi ça parle :

/!\ Spoiler /!\ Au large des grands empires continentaux l’île d’Orlandie, patrie antique des êtres-fées, n’en finit pas de se consumer. Comme si la Mort Blanche, fléau des magiciens et des druides, ne suffisait pas, la guerre civile atteint son point culminant et clame plus de victimes chaque jour.
Endrew, le nouveau Haut Roi, n’a plus que la Marche du seigneur Donnely à écraser pour asseoir sa suprême autorité. Le souverain est confiant, car dans son ombre évoluent les représentants du puissant Empire de Léristère, aux intérêts inconnus, ainsi qu’un esprit corrompu concentré sur sa vengeance.
Mais la résistance s’organise: Deirdre, fille de Donnely, part en quête d’une arme antique qui pourrait détruire Endrew. De leur côté, Arline et Sean ont découvert, grâce aux sortilèges de la Tour d’Émeraude, le moyen de mettre un terme à l’épidémie. Mais la tâche n’est pas de tout repos. Pour les deux jeunes magiciens atteints par la Mort Blanche, le temps est compté…

b

Ce que j’en ai pensé :

Après avoir lu « Avant les ténèbres », j’étais vraiment contente de pouvoir rapidement lire la suite. Encore une fois, j’ai passé un très bon moment avec ce roman et je me languis d’avoir la suite entre les mains.

b

Dès le début du roman, on retrouve les protagonistes là où on les avait laissé. Deux jours se sont passés après la fin du tome précédent et les différents personnages se remettent en route, notamment nos jeunes magiciens et compagnie, qui cherchent toujours la remède contre la mort blanche.

Ce tome regorge d’action. La quête de pouvoir d’Endrew prend une proportion encore plus importante, les combats maritimes et terrestres se font plus nombreux. Même si le récit compte également des passages plus lents, je trouve que cela ne nuit pas à la fluidité et à l’équilibre de l’histoire.

b

Comme dans le premier tome, on retrouve une alternance des différents personnages à travers les chapitres. J’aime beaucoup cette façon de procéder car cela impose un bon rythme au récit et même si les histoires de certains personnages sont plus lentes que celles d’autres, cela ne joue pas en défaveur du roman.

On voit également l’apparition de nouveaux personnages, mais ils sont présentés un peu trop rapidement à mon goût. J’aimerai bien en savoir davantage sur le grand sorcier Maerlar dans les prochains tomes.

Par contre, j’ai vraiment adoré le fait d’en apprendre plus sur le passé des personnages. Cela les rend plus touchants et on comprend mieux leurs actes au moment où l’histoire se déroule. J’espère que nous en apprendrons encore plus dans les tomes suivants (mais apparemment cela va être le cas, source de l’auteur lui-même =) ).

b

Concernant la fin, je vous dirai simplement que je l’ai trouvée inattendue. Il y a également des révélations. En tout cas, j’ai hâte d’être en septembre pour avoir la suite de l’histoire entre les mains (même si l’auteur m’a également dit que la pression allait encore monter d’un cran avant le tome 4 ^^).

J’aime également beaucoup la couverture, notamment au niveau des couleurs. Je me demande maintenant quel personnage sera représenté sur le prochain tome. A voir !

Le seul petit point négatif qui m’a gêné lors de cette lecture était l’absence de la carte. J’avais trouvé vraiment sympa le fait qu’il y en ait une dans le premier tome et j’avoue qu’elle m’a manquée à certains moments.

b

Je remercie très sincèrement les éditions L’Archipel (Galapagos) pour leur confiance et pour m’avoir permis de découvrir Nicolas Cluzeau.

Je suis également très contente d’avoir rencontré Nicolas Cluzeau aux Imaginales. C’est un homme vraiment sympathique, avec qui on peut discuter (pas comme avec certains auteurs ^^ ») et qui sait très bien dessiner les bateaux ! ^^ Bref, c’était un bon moment et je pense à découvrir ses autres romans, notamment « Chroniques des franges féeriques », si j’arrive à mettre la main dessus.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chroniques de la Mort Blanche T2 : Noir saphir de Nicolas Cluzeau »

    […] Chroniques de la Mort Blanche T2 : Noir saphir de Nicolas Cluzeau (Roman, 325p.) – 26/05/2012 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s