La Mort en tête de Sire Cédric

Publié le Mis à jour le

La Mort en tête

De Sire Cédric

Aux éditions Le Pré aux Clercs

Paru le 29.10.2013

Prix : 19,90€

b

De quoi ça parle :

/!\ SPOILERS /!\ Le duo d’enquêteurs, à présent incontournable, Svärta/Vauvert est de nouveau sur la brèche. Comme toujours, ils traquent sans relâche les tueurs psychopathes mais cette fois ils sont eux aussi les proies de malfaisants. Le suspens est à double sens, vous n’aurez pas une seconde de répit. Tout commence par la mort d’un enfant de huit ans au domicile d’un faux prêtre exorciste. Le désenvoûtement a tourné au drame. Eva, enceinte d’Alexandre Vauvert, se rend sur les lieux. Depuis quelques jours déjà, elle se sent observée, une impression désagréable, ou mauvais pressentiment ?  Elle sait que le danger rôde même si les mois qui viennent de s’écouler ont été plus doux que d’habitude. Sa relation amoureuse avec Alexandre s’est installée, il vient tous les week-ends à Paris, ils s’aiment, ils sont heureux. Eva ne lui dit rien de son appréhension, elle préfère garder pour elle cette nouvelle angoisse. Sire Cédric est, depuis son roman De fièvre et de sang, clairement identifié comme un auteur de thriller. Ce nouvel opus le range définitivement dans cette catégorie. Tel un marionnettiste diabolique, il joue avec ses héros de papier comme avec nos émotions. Lire du Sire Cédric c’est renoncer à l’ennui, au confort, car il met à bas les stéréotypes du genre. Vous allez être étonnés !

b

Ce que j’en ai pensé :

Je suis vraiment contente d’avoir reçu ce roman pour Noël. A la base je comptais me l’acheter aux Imaginales, mais ma famille a eu pitié de moi. Du coup j’ai déjà pu le lire (et c’est toujours mieux de lire un roman avant de voir son auteur, enfon, c’est mon avis).

Tout d’abord il faut savoir que ce roman se place vraiment dans la continuité du précédent de l’auteur, à savoir « Le Premier sang ». Il y a des rappels tout au long du roman et beaucoup d’éléments sont liés. De plus, si vous lisez ce roman sans avoir lu le précédent, et bien, vous allez grave vous spoiler ! (Ce qui est peut-être déjà le cas si vous avez lu le résumé ci-dessus).

Je suis contente d’avoir pu retrouver Eva et Alexandre de ce roman. Il s’est passé pas mal de choses depuis leur première rencontre et je suis toujours aussi fan de ce duo.

Par contre, et ce n’est pas un reproche, simplement un constat, il y a beaucoup de pertes humaines dans ce roman, et de façon plus ou moins gores. Si Sire Cédric essayait de donner le même type d’avenir que Georges R. R. Martin avec ses personnages, et bien c’est réussi. Et cela, grâce au super méchant de l’histoire, qui est vraiment super méchant (je ne donne pas son nom pour ne pas vous spoiler même si ça ne vous avance peut-être à rien de l’avoir). Niveau psychopathe, nous sommes gâtés dans ce roman et cela, dès le début. Oui car hormis le tueur, je trouve que les parents du gamin sont pas mal non plus dans ce genre là. Non mais franchement, qui laisserait faire cela à son enfant ?!

Mais contrairement aux romans précédents, je trouve que le coté thriller est beaucoup plus présent (et le coté fantastique un peu plus en retrait) dans ce roman. Toutefois, j’ai du relire les pages finales plusieurs fois afin d’être sûre d’avoir tout compris (et encore, en écrivant ces mots, je nage encore un peu dans le flou). C’était bizarre mais bien.

Comme d’habitude, les chapitres s’enchaînent à une vitesse folle et l’on se rend compte que l’on est à la fin du roman une fois qu’on l’a vraiment terminé. Je pense que ce n’est pas la peine de vous expliquer qu’à peine je posais le roman que j’avais déjà envie de le reprendre en main.

En tout cas, j’ai vraiment accroché à l’histoire qui est effrayante et j’en ai même fait des cauchemars la nuit (c’était surtout un mix des événements gores du roman avec des personnes que je connais).

Que dire de plus à part que j’ai vraiment adoré ce roman, que ce soit l’histoire ou les retrouvailles avec Alexandre et Eva et que j’ai hâte de découvrir les prochains romans de l’auteur, mais aussi de lire ses précédents ouvrages qui sont encore dans ma PAL (pile à lire).

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Mort en tête de Sire Cédric »

    L’accro lit en 2014 | Les chroniques de l'accro aux livres a dit:
    6 février 2014 à 20 h 56 min

    […] La Mort en tête de Sire Cédric (Roman, 554p.) – 06/01/2014 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s